Echanges commerciaux : Aggravation de 24,3% du déficit commercial du Bénin en 2021

0 44

Selon le rapport publié par l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INStaD) sur le commerce extérieur du Bénin en 2021, le déficit commercial a sensiblement augmenté, passant de 857,4 à 1065,7 milliards de FCFA entre 2020 et 2021, soit une aggravation de 24,3%.

Ousmane YAROU

Les estimations de croissance pour l’année 2021 affichaient une progression de l’activité économique de la zone UEMOA de 6%, contre 1,8% en 2020, selon l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INStaD) dans ses statistiques annuelles sur le commerce international de biens du Bénin au titre de l’année 2021.

deposito aduanero

Le rapport de l’INStaD note des effets négatifs de la crise sanitaire sur les économies des Etats membres de l’Union qui semblent être nettement atténués en 2021. Dans un contexte de mondialisation et d’intégration des marchés, le Bénin est soumis à l’interaction de ses partenaires commerciaux, les flux commerciaux du pays ont connu de fortes variabilités dans le temps. L’analyse des échanges du Bénin avec le reste du monde pour l’année 2021 révèle des faits marquants. Ainsi, le déficit commercial a sensiblement augmenté, passant de 857,4 à 1065,7 milliards de FCFA entre 2020 et 2021, soit une aggravation de 24,3% ; le montant des exportations se chiffre à 568,8 milliards de FCFA, contre 1846,8 milliards de FCFA d’achats à l’extérieur, soit un taux de couverture de 30,8% ; les ventes et les achats à l’étranger ont connu respectivement un rebond (21,7% pour les achats et 17,1% pour les ventes) par rapport à 2020 ; pour les ventes à l’étranger, l’Asie est la première destination avec 75,2% de la valeur totale. L’Afrique (16,2%) arrive en deuxième position devant l’Europe (8,0%) ; pour les achats à l’étranger, l’Asie (46,6%) occupe la première place devant l’Europe (31,2%) et l’Afrique (17,6%).

Les échanges du Bénin avec les pays de la sous-région

 Les exportations du Bénin vers les autres pays de l’UEMOA ont connu une augmentation de 1,6% par rapport à 2020 selon l’INStaD.  De même, elles sont en hausse de 4,2% au niveau de la zone CEDEAO, du fait de la forte amélioration des exportations vers le Ghana (146,4%) en 2021 ; le recul de 18,7% enregistré pour les importations du Bénin en provenance du Ghana en 2021 ont induit une contraction des acquisitions en provenance de l’espace CEDEAO. Le « coton, non cardé ni peigné », vendu pour un montant de 346,5 milliards de FCFA, occupe la première place des ventes à l’extérieur ; viennent ensuite « les noix de coco, noix du brésil et noix de cajou, fraîches ou sèches, même sans leur coque » pour une valeur de 27,0 milliards de FCFA. Le « riz », premier produit acheté à l’extérieur (355,9 milliards de FCFA) est en hausse de 57,7% par rapport à 2020. Il est suivi des « huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux, autres que les huiles brutes ; préparations » (10,0%) et des « médicaments… » (3,8%). Les dix (10) partenaires les plus représentatifs dans les exportations du Bénin en 2021 sont le Bangladesh (41,6%), l’Inde (10,0%), la Chine (10,0%), le Vietnam (5,1%), le Tchad (3,6%), le Niger (3,1%), l’Egypte (2,7%), le Danemark (2,4%), l’Ukraine (2,2%) et les Emirats Arabes Unis (2,1%).

La part des importations du Bénin en 2021

 Les dix (10) partenaires les plus représentatifs dans les importations du Bénin en 2021 sont l’Inde (16,5%), la Chine (11,9%), la France (11,5%), la Belgique (5,7%), le Togo (4,4%), les Emirats Arabes Unis (4,0%), le Nigéria (3,9%), la Turquie (3,4%), la Thaïlande (3,2%) et les Etats-Unis (2,7%).

Leave A Reply

Your email address will not be published.