3ème session de 2022 du CNC du Bénin : La réglementation des crypto-monnaies en débat

0 57

(Evolution des taux d’intérêt appliqués aux crédits au Bénin de 6,50 à 7,91% entre juillet 2021 et juin 2022)

Le Conseil National du Crédit (CNC) du Bénin a tenu, le vendredi 23 septembre 2022, sa troisième session ordinaire de 2022 dans les locaux de l’Agence Principale de la BCEAO à Cotonou. C’est sous la présidence de Oumara Karimou Assouma, Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, représentant Romuald WADAGNI, Ministre d’État chargé de l’Économie et des Finances, son Président statutaire. Plusieurs sujets importants ont été examinés au cours des travaux.

Abdul Wahab ADO

Au nombre des sujets abordés lors de la troisième session ordinaire du Conseil National du Crédit, il y a l’examen des résultats d’une étude réalisée par l’Association Professionnelle des Banques et Établissements Financiers du Bénin (APBEF-Bénin) sur les déterminants des taux d’intérêt débiteurs pratiqués par les établissements de crédit au Bénin, ainsi que sur les caractéristiques, enjeux et défis des crypto-monnaies. Selon le communiqué au terme des assises, au titre des résultats de l’étude, les membres du Conseil ont relevé que les taux d’intérêt appliqués aux crédits au Bénin ont, en moyenne, évolué dans une fourchette de 6,50 à 7,91% entre juillet 2021 et juin 2022. Les taux se situent au-dessus de ceux pratiqués dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA, qui a varié de 6,30 à 6,34%. Pour ce qui concerne l’exposé sur les crypto-monnaies, les participants ont pris connaissance des caractéristiques, enjeux et défis de ces actifs financiers ainsi que l’état de la réglementation ou des réflexions y relatives, tant au plan mondial que dans l’UEMOA et au Bénin. Les membres du CNC ont, en particulier, noté que les crypto-monnaies sont des actifs financiers volatiles et risqués pour lesquels il n’y a, pour l’heure, pas de réglementation dans l’UEMOA. Toujours au cours de cette session ordinaire des membres du CNC, les participants ont été informés du projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA. L’objectif de cette réforme structurante de la BCEAO est de mettre en place une infrastructure et les dernières décisions du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO, prises à l’issue de sa session ordinaire tenue le 14 septembre 2022 à Dakar au Sénégal. Enfin, le Conseil National du Crédit a convié  les acteurs à divers niveaux, à poursuivre des actions nécessaires à la consolidation des acquis pour un système bancaire et financier résilient dans l’Union et au Bénin.

ComPress_CNC_23 sept 2022_VDN (2)

Leave A Reply

Your email address will not be published.