Production de l’or blanc : Une baisse de 61 000 tonnes de coton pour la campagne 2022-2023 au Bénin

0 46

(Le  rang du 1er producteur de coton pour le Bénin en Afrique en sursis)

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui a procédé au lancement officiel de la campagne de commercialisation 2022-2023 du coton graine. C’est dans la commune de Bembèrèkè dans le département du Borgou que la cérémonie a eu lieu ce vendredi 4 novembre 2022.

Abdul Wahab ADO

Pour la campagne prochaine, les acteurs envisagent une production de 705.000 tonnes contre 766.000 tonnes pour la campagne écoulée, soit une baisse de 61 000 tonnes. Les chiffres ont été rendus publics à la cérémonie officielle de lancement de la campagne de commercialisation 2022-2023 du coton graine C’est en présence de la ministre de l’Industrie et du Commerce, Shadiya Alimatou Assouma et de tous les acteurs du secteur de la filière de coton au Bénin. La baisse de la production de coton est due aux perturbations pluviométriques enregistrées au cours du mois de juillet 2022, selon le Président du Conseil national des égreneurs de coton, Eustache Kotingan. Il faut préciser que les prix d’achat du coton graine ont augmenté. Ainsi pour le coton conventionnel de premier choix, le prix d’achat est passé de 265 FCFA à 300 FCFA le kilogramme. Par ailleurs, la campagne agricole 2022-2023 est placée sous le thème “Agir efficacement sur les leviers majeurs de l’agriculture béninoise pour relever les défis de la campagne 2022-2023”. Les autorités béninoises visent un rendement plus important que les campagnes précédentes. Un objectif en passe d’être atteint, à en croire le directeur de la statistique agricole Alexandre Biaou à l’occasion du lancement de la campagne de commercialisation.

Le  rang du 1er producteur de coton en Afrique du Bénin en sursis

Avec l’annonce de la baisse de la production de l’or blanc au Bénin, le pays risque de perdre son rang de leader en matière de production de coton au profit du Mali.  En effet, le concurrent direct  en matière de production de l’or blanc en Afrique, le Mali, table sur une production de 810 000 tonnes de coton en 2022. Au  pays de Assimi Goïta, la superficie de terres emblavée au cours de la campagne cotonnière 2021/2022 a connu une augmentation  de 630.000 hectares. Avec la stratégie mise en place au Mali, la quantité de coton produite est estimée à 810 000 tonnes. Avec cette prévision, le Mali peut donc retrouver son rang de premier producteur  africain de coton devant le Bénin. Avec l’exploitation d’une superficie presque record de 795.000 hectares semés, avec des conditions météorologiques favorables à l’établissement et au développement des cultures de juin à début septembre, le Mali devrait être le plus grand producteur africain de coton au titre de la campagne 2021-2022 d’après les prévisions du département américain de l’agriculture USDA. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement malien a adopté certaines mesures phares. Ainsi, le prix garanti aux exploitants est passé de 200 Fcfa/kg à 280 Fcfa/kg. Une subvention a été également appliquée sur le prix des engrais. Il faut préciser que la Mali envisage d’exporter 90 % de la de production cotonnière transformée.

Leave A Reply

Your email address will not be published.