Développement du Commerce : Le Bénin et le Togo lancent le Programme Régional d’Intégration des Marchés Agricoles

0 41

Le Programme Régional d’Intégration des Marchés Agricoles (PRIMA) entre dans sa phase active.  Le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui, a lancé ce vendredi 09 décembre 2022 à Bohicon le PRIMA pour stimuler le commerce agricole régional pour créer des emplois pour les femmes et les jeunes, augmenter les revenus et améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition des ruraux pauvres. Selon les objectifs, le programme vise à soutenir la transformation durable de l’agriculture familiale au Bénin et au Togo en améliorant les performances des pôles commerciaux sous régionaux et des couloirs de transport transfrontaliers tout en favorisant l’entreprenariat rural pour les jeunes et les femmes, et en intégrant pleinement les petits exploitants dans les marchés nationaux et sous régionaux. 

Les actions à mener sur six ans (2022-2028) visent les ménages ruraux des cinq Corridors Malanville (Kambouwo Tounga et Monkassa) ; Djougou (Kassoua et Kolokondé) ; Glazoué (Tchetti et Doumè) ; Bohicon (Xlansi et Djidja) ; Dogbo (Azovè et Klouékanmè). Concrètement, 99.000 ménages ruraux (594.000 bénéficiaires pour une taille de ménage estimée à 6) ; les producteurs et productrices agricoles des cinq Corridors ; les jeunes (18-35 ans) entrepreneurs ruraux y compris les femmes et les personnes en situation d’handicap ; les coopératives agricoles (féminines et mixtes) actives sur et autour des marchés; les Micro Petites et Moyennes Entreprises des Corridors ciblés; les acteurs qui participent à l’animation des marchés, notamment les commerçants grossistes, les transporteurs seront impactés grâce au PRIMA. Dans son intervention, le Directeur pays, Bénin et Togo, du Fonds International de Développement Agricole (FIDA), bailleur du Programme, a rappelé aux bénéficiaires et l’équipe de mise en œuvre que la réussite du projet dépendra de leur engagement et de leur détermination. « Ce projet est une opportunité qui vous est offerte, saisissez-la et faites-en un grand outil de votre développement et un succès éclatant », a souhaité Jean-Pascal KABORE.  Précédant au lancement du programme, le ministre est revenu sur la genèse du PRIMA, parti d’une réunion au Rwanda où avec son collègue du Togo la proposition du PRIMA a été faite au FIDA qui l’a acceptée. Elle vient ainsi de se concrétiser et le ministre a exhorté toutes les parties prenantes, publiques et privées, internationales, nationales et locales, à jouer pleinement et dans les délais impartis leurs partitions respectives pour une mise en œuvre réussie du PRIMA pour le bonheur des petits et petites exploitants agricoles. Il a ensuite rassuré de l’engagement sans faille du Gouvernement du Bénin et de son département ministériel à œuvrer pour l’atteinte des résultats visés à travers ce projet. Porte-parole des bénéficiaires du PRIMA, Jonas GBEFFO, a souligné que c’est avec une immense joie qu’ils ont accueilli le Programme. Il a invité les parties prenantes à s’impliquer dans l’exécution et le suivi des activités pour des résultats profitables au secteur agricole et aux acteurs. Le commerce agricole régional sera donc boosté dans les prochains mois.

Par ADAMAN AGOSSOU

Leave A Reply

Your email address will not be published.