Production du riz : 19,4 millions de tonnes en 2022 pour les importations de l’Afrique subsaharienne

0 36

En 2022, les achats de riz paddy par l’Afrique subsaharienne devraient atteindre 19,4 millions de tonnes. C’est ce que prévoit l’Observatoire des statistiques internationales sur le riz (Osiriz) dans sa dernière note sur le marché céréalier mondial. Selon le rapport rapporté par ecofine, cette nouvelle estimation est en léger recul comparativement aux 20 millions de tonnes prévues en début de campagne. Mais elle demeurerait en hausse de 9 % par rapport au volume de l’année dernière (17,4 millions de tonnes) et marquerait un nouveau sommet pour la région. Dans les détails, la dynamique des importations est d’abord tirée par le Nigeria, premier consommateur de riz du continent qui est prévu pour acheter 2,5 millions de tonnes de riz paddy cette année contre 2 millions de tonnes un an plus tôt. Toujours dans la sous-région ouest-africaine, la Côte d’Ivoire devrait connaître une progression de 100 000 tonnes à 1,9 million de tonnes alors que le Sénégal affichera une stagnation des volumes à 1,5 million de tonnes.   D’après Osiriz, la hausse des achats en Afrique subsaharienne est à inscrire dans un contexte mondial où le commerce de la céréale devrait grimper de 5,6 % à 54,5 millions de tonnes grâce à l’allègement des restrictions indiennes sur les ventes de riz durant le mois de novembre. La zone pourrait aussi voir ses achats se contracter de 2,5 % en 2023 avec une amélioration prévue de la récolte de riz qui tirera vers le bas la demande d’importation. Pour rappel, la production mondiale de riz paddy devrait baisser de 2,4 % à 772,3 millions de tonnes, soit la plus forte contraction d’une année sur l’autre depuis 20 ans d’après la FAO. L’Afrique subsaharienne compte pour le tiers des importations mondiales de riz.  

Leave A Reply

Your email address will not be published.