Sommet Etats-Unis Afrique : Les USA accordent au Bénin et Niger plus de 310 milliards de FCFA

0 51

En marge du forum affaires américano-africain qui s’est tenu ce mercredi 14 Décembre 2022, les gouvernements des États-Unis, du Bénin et du Niger ont signé le tout premier programme régional du MCC – le Pacte régional de transport Bénin-Niger, d’une valeur de 504 millions de dollars, soit plus de 310 milliards de FCFA.  Le président du Bénin, Patrice Talon, le président du Niger, Mohamed Bazoum, et la directrice générale du MCC, Alice Albright, ont été rejoints par le secrétaire d’État américain, Anthony Blinken, pour signer le contrat et célébrer une étape importante dans la promotion du commerce bilatéral entre les États-Unis et l’Afrique de l’Ouest.   

« Président Talon et Président Bazoum, nous sommes ravis de lancer ces nouveaux partenariats avec vous aujourd’hui », a déclaré le Secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken. « Les corridors qui permettent aux produits de circuler entre le Niger et le Bénin constituent une base essentielle pour les affaires et les moyens de subsistance. Les projets [du Pacte régional] porteront les marques des partenariats américains. Ils seront transparents, de haute qualité, responsables devant les personnes qu’ils sont censés servir et soutiendront également la bonne gouvernance. Une fois achevés, ces projets rendront le transport de marchandises plus rapide et plus sûr le long des routes et à travers les frontières, et ils connecteront le Bénin et le Niger à des marchés plus importants et à des opportunités plus grandes… Lors du sommet des dirigeants américains et africains de cette semaine, nous avons fait de la mobilisation de ce type d’investissements une priorité, car nous savons que c’est ainsi que l’on crée des avantages réels et tangibles pour les personnes des deux côtés de l’Atlantique. »

« La connexion de marchés régionaux africains dynamiques est un élément essentiel d’une stratégie plus large et inclusive visant à créer une croissance économique durable », a déclaré Mme Albright et de poursuivre « Les pays peuvent se développer plus rapidement, créer plus d’emplois et attirer des investissements supplémentaires du secteur privé lorsqu’ils font partie de marchés régionaux dynamiques…Je suis honorée de faire partie de ce partenariat historique avec le Bénin et le Niger » a-t-il conclu.

« Ce pacte est une innovation majeure dans le domaine de la coopération internationale et de la coopération entre les États-Unis, le Bénin et notre pays frère, le Niger », a déclaré le président Talon lors de son discours. « Il contribuera à rapprocher deux pays voisins afin de rendre l’espace plus attrayant pour les investisseurs commerciaux. Le développement ne peut pas seulement provenir d’investissements dans les infrastructures et dans d’autres besoins fondamentaux, mais pour que la croissance soit réelle, nous avons besoin d’investissements du secteur privé. »  a-t-il conclu.

« Je voudrais dire combien je suis heureux de participer à cette signature, qui lance ce pacte régional entre le Niger et le Bénin », a déclaré le président Bazoum lors de son discours. « Le Bénin est un partenaire stratégique pour le développement du Niger, car le port de Cotonou est le port le plus proche de Niamey… Nos partenaires américains l’ont compris et ont fait en sorte que nous ayons des infrastructures de qualité entre nos deux pays. » a-t-il conclu

Créer des économies d’échelle interconnectées

« Ces projets régionaux peuvent relier les pays par le biais d’infrastructures fondamentales – telles que l’électricité, l’eau et les routes – et catalyser la croissance économique » a déclaré M. Romuald Wadagni, Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances du Bénin après cette signature. Le compact comprendra deux projets principaux : le projet d’infrastructure du corridor et le projet d’exploitation efficace du corridor. Le projet d’infrastructure du corridor vise à réduire les coûts d’exploitation des véhicules et à augmenter la vitesse de déplacement en améliorant 210 kilomètres de routes, ce qui permettra un transit plus rapide et plus efficace des marchandises entre les marchés et le long du corridor de transport. Ce projet comprend la réhabilitation et l’amélioration d’environ 83 kilomètres de route entre les villes de Bohicon et de Dassa au Bénin, et la réhabilitation et l’amélioration d’environ 127 kilomètres de route entre les villes de Niamey et de Dosso au Niger. Le projet comprend également la mise en œuvre des réformes politiques et institutionnelles nécessaires pour aider chaque gouvernement à mieux entreprendre l’entretien périodique des routes. Le projet d’exploitation efficace du corridor vise à réduire les coûts de transport le long du corridor de Niamey à Cotonou en mettant en œuvre des réformes destinées à influencer et à améliorer l’efficacité des opérations du secteur du frêt par camion en abordant la gestion de la charge à l’essieu, la révision de la réglementation et le renforcement des capacités, la réglementation des véhicules de frêt, ainsi que l’organisation et la création d’une autorité du corridor afin d’accroître la fluidité des échanges. Le Pacte régional de transport Bénin-Niger s’appuie sur le succès des programmes d’investissement actuels et antérieurs de  MCC au Bénin et au Niger, totalisant 1,1 milliard de dollars de subventions. Au Bénin, les programmes du MCC ont permis de réaliser des reformes et investissements notamment dans les secteurs portuaires, énergétique, foncier et dans la microfinance.

Source externe

Leave A Reply

Your email address will not be published.