Crise énergétique en Europe: La consommation de gaz a fondu de 20,1 % d’août à novembre 2022

0 33

La consommation de gaz naturel de l’Union européenne a chuté de 20,1 % sur août-novembre 2022 par rapport à la moyenne des cinq années précédentes pour cette même période, soit plus que son objectif de 15 %, a annoncé mardi Eurostat. Face aux réductions drastiques de livraisons de gaz russe, dans le contexte de la guerre en Ukraine, les 27 pays de l’UE s’étaient mis d’accord fin juillet pour réduire volontairement leur consommation de gaz entre le 1er août 2022 et le 31 mars 2023. D’août à novembre 2022, la consommation a baissé « dans la plupart des Etats membres », a souligné l’office européen des statistiques dans un communiqué. Eurostat n’a pas fourni d’analyse sur les raisons de cette baisse, qui pourrait s’expliquer en partie par un automne particulièrement doux en Europe, par des efforts supplémentaires réalisés par les consommateurs ou encore par une baisse de production dans certaines industries. En France par exemple, la consommation d’électricité a fondu de près de 10 % cet automne, par rapport à la moyenne 2014-2019, a dévoilé RTE, ce mardi. Un chiffre historique. En comparaison, la consommation d’électricité avait chuté de 14 % lors du premier « grand confinement » en 2020.

Jusqu’à -52 % en Finlande

Dans 18 pays de l’UE, la consommation a baissé au-delà de l’objectif, parfois très nettement. Ainsi la consommation de gaz a chuté de 52,7 % en Finlande, de 43,2 % en Lettonie et de 41,6 % en Lituanie. Six autres pays ont réussi à faire baisser leur consommation, mais sans atteindre l’objectif. C’est notamment le cas de l’Espagne, de l’Italie et du Portugal. Enfin, deux pays membres, Malte (+7,1 %) et la Slovaquie (+2,6 %) ont vu leur consommation augmenter. La baisse constatée en France s’est située dans la moyenne de l’UE. Eurostat souligne que la consommation de gaz de l’UE est restée depuis janvier constamment sous la moyenne des cinq dernières années.

Externe

Leave A Reply

Your email address will not be published.