29eme session ordinaire du MCA-Bénin II : Bilan élogieux de réalisation des travaux au 31 décembre 2022

0 65

Le Conseil d’Administration du MCA-Bénin II a tenu ce jeudi 22 décembre 2022 sa 29ème session ordinaire. C’est sous la présidence de Monsieur Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’Action gouvernementale, Président du CA du MCA-Bénin II.Cette session a permis de passer en revue les projets réalisés et l’examen des futurs.La réalisation des projets du MCA-Bénin II évolue à grands pas. Lors de la 29ème session ordinaire du Conseil d’Administration, un bilan a été fait. A l’ouverture des travaux, le Coordonnateur national du MCA Bénin II, Gabriel DEGBEGNI a fait savoir qu’après plus de cinq ans de mise en œuvre du Programme, les regards sont maintenant tournés vers l’horizon pour y scruter des signes tangibles qui attestent du succès de l’exécution des projets prévus. « (…) L’an dernier, à la même époque, les taux d’engagement et de décaissement des ressources financières du Programme s’élevaient respectivement à 87% et 54%. De l’entrée en vigueur du Compact, le 22 juin 2017 au 31 décembre 2022, la performance globale du Fonds Compact sera de 94,12% pour les engagements, et 73,05% pour les décaissements », a précisé le coordonnateur national. « Pour l’ensemble des ressources y compris la contribution du Gouvernement, ces taux sont respectivement de 95% et 75%. Aujourd’hui, tous les travaux des lots lignes électriques sont achevés. Les lots B et C Postes électriques sont également achevés. Le lot A Postes électriques est en cours d’achèvement. Le dispatching national est déjà opérationnel avec une trentaine de postes connectés. La troisième recette opérationnelle est en cours. Quelques mini-réseaux électriques sont également déjà mis en exploitation, même si les promoteurs de mini-réseaux ont toujours des difficultés à boucler le financement de leurs projets. Au cours du mois de Novembre 2022, l’action diligente des équipes en charge du Lot-A Postes a permis de résorber promptement la crise énergétique qui a secoué le département du Zou, après l’avarie intervenue sur l’unique transformateur de la CEB encore en service au poste de Djimè à Bohicon et l’incendie qui a consumé le poste de 20 kV de la SBEE dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 novembre 2022. Les réseaux électriques mis à niveau autour de Parakou ont été basculés en 33 kV du 14 au 19 novembre 2022 et les consommateurs apprécient déjà la qualité de l’énergie électrique fournie. Les postes électriques de Vêdoko, Parakou et Bohicon ont été également énergisés et mis en exploitation » a ajouté le Coordonnateur national.

Pour le président du Conseil d’Administration du MCA Bénin II, le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, « dans six mois, précisément le 22 juin 2023, nous serons à l’échéance finale de la mise en œuvre du Programme MCA-Bénin II, et bien que le temps paraisse court, je voudrais apprécier à sa juste valeur, notre longue marche commune en dépit des aléas inévitables du chemin. Mesdames et messieurs les Administrateurs, Certes, la présente 29ème session se prête à un bilan du parcours afin de garantir une bonne descente ; mais elle me paraît revêtir un caractère exceptionnel, car elle intervient quelques jours après la signature de l’Accord de don régional qui inaugure le troisième Programme du Bénin pour le Millennium Challenge. (…).  Les fruits de nos labeurs sont aujourd’hui visibles, puisque la majorité des populations béninoises bénéficie déjà des réalisations de ce programme. De façon concrète, la plupart des postes et lignes électriques construits sont mis en exploitation et contribuent à soulager les peines des citoyens. Par ailleurs, les taux d’engagement et de décaissement ont été globalement relevés » a expliqué le Ministre d’Etat. Le ministre d’Etat a précisé que, « nous examinerons au cours de nos assises, la documentation relative aux décaissements des ressources financières de MCA Bénin II. Un plan de passation des marchés résiduels devant permettre d’assurer la consolidation des actions du Programme retiendra également notre attention. Enfin, à travers nos décisions sur la modification de certains contrats, nous donnerons à la Coordination nationale, les moyens de faire les ajustements aux travaux résiduels en cours de réalisation ».

Par Adaman AGOSSOU

Leave A Reply

Your email address will not be published.