Agriculteurs des communes de Grand Popo, Comé, Houéyogbé, Comè et Ouidah sur le site de la GDIZ: Entre émerveillement et engagement

0 22

Sur invitation de la Chambre nationale d’agriculture et guidés par la SIPI, les exploitants agricoles de plusieurs communes du Bénin, accompagnés des élus locaux et des leaders d’opinion, ont franchi les portes de la GDIZ

Originaires des communes de Grand-Popo, Houéyogbé, Comè et Ouidah ils ont été accueillis par une vue inhabituelle : des installations industrielles modernes où leurs récoltes de coton, de soja et d’anacarde sont métamorphosées en produits finis de qualité.

« Je m’attendais à des unités industrielles telles que nous avions l’habitude de voir, mais je ne pouvais jamais imaginer que le Bénin abritait des usines aussi modernes avec de telles capacités, pour la transformation des produits qui viennent directement de nos champs » s’exclame l’un des producteurs à la sortie d’une usine.

Plus loin, une productrice de soja, le visage illuminé, déclare « voir nos fils et filles, parlant nos langues, venant de nos villages et travaillant au sein de ces usines nous donnent un sentiment de fierté et de satisfaction ».

Un tonnerre d’applaudissement retentit à l’idée de savoir que la FIFA a fait des commandes de millions de maillots de football dans le cadre de la prochaine coupe du monde.

Les circuits de production textiles et agroalimentaires ont été dévoilés et les milliers de travailleurs qui déambulaient sous leurs regards admiratifs a suscité leur étonnement des visiteurs. Cette expérience les a désormais engagés à contribuer au développement continu de la GDIZ en augmentant la production agricole et en luttant contre les activités de contrebande.

Bien plus qu’une simple découverte cette visite elle a été le catalyseur d’un nouvel élan pour une agriculture béninoise florissante et un développement économique durable.

Leave A Reply

Your email address will not be published.