Sommet de l’UA : Le FAGACE et la BADEA co-organisent un forum pour les PME au Niger

0 570

Les 21 et 22 novembre 2022, le Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique (FAGACE), la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) et les Fonds de Garantie multilatéraux partenaires co-organisent le Forum Africain sur la réduction des risques en matière d’investissement et de Commerce pour les PME au Centre International de Conférences Mahatma Gandhi à Niamey au Niger. C’est  en marge du Sommet de l’Union Africaine du 20 au 25 novembre 2022 que ces institutions de financement des économies africaines co-organisent ce forum de haut niveau dédiés aux PME qui constituent le moteur de développement des pays en Afrique. Les inscriptions sont en cours sur le site du FAGACE et de la BADEA pour des échanges constructifs sur l’importance du rôle des institutions financières multilatérales de Garantie dans cet écosystème. Des experts financiers de haut niveau sont attendus à ce forum pour booster le développement des PME africaines. Des panels de haut niveau seront organisés par d’éminents experts aux participants.

Le DG du FAGACE, Nguéto Tiraina YAMBAYE

Pour rappel, le Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique (FAGACE) est une institution financière internationale spécialisée dans la promotion des investissements publics et privés. Il a été créé le 10 Février 1977 à Kigali au Rwanda pour contribuer au développement économique et social de nos états membres en facilitant l’accès des pme au financement.

Dr Sidi Ould TAH, Directeur Général de la BADEA

Quant à la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), elle a été créée conformément à la résolution de la Sixième Conférence du Sommet Arabe, tenue à Alger, le 28 Novembre 1973. Elle a commencé ses activités en mars 1975. Son siège permanent est à Khartoum capitale de la République du Soudan. La BADEA contribue au développement de la coopération économique, financière et technique arabo-africaine, en concrétisant ainsi la solidarité arabo-africaine basée sur l’égalité et l’amitié. A cette fin, la Banque est chargée de : Contribuer au financement du développement économique dans les pays africains ; Encourager la participation des capitaux arabes dans le développement économique africain ; Contribuer à la fourniture de l’assistance technique nécessaire au développement de l’Afrique.

Par A.W.A

Leave A Reply

Your email address will not be published.