Revue annuelle 2022 de la gouvernance des entreprises publiques : Le Contrôle interne et performance, une préoccupation  

0 37

La Direction Générale des Participations de l’Etat et de Dénationalisation (DGPED) du Ministère de l’Economie et des finances a organisé ce jeudi 03 novembre 2022, la quatrième édition de la Revue annuelle 2022 de la gouvernance des entreprises publiques.

« Contrôle interne et performance des entreprises publiques », est le thème choisi cette année objet de revue. C’est avec la participation de plusieurs personnalités et des responsables des entreprises publiques. Dans son allocution de bienvenue aux participants, Christel YEBE, Directrice générale des Participations de l’Etat et de Dénationalisation a expliqué que « les réformes institutionnelles administratives et économiques engagées au cours des six dernières années visent la transparence dans la gouvernance des entreprises publiques et l’amélioration de leur efficacité de gestion à tous les niveaux. C’est dans cette optique que le MEF a instauré ce cadre de dialogue de la gestion des entreprises publiques, leur performance, leur fonctionnement ainsi que de leurs organes de gouvernance pour apprécier leur pratique, leur réédition de compte, identifier les goulots d’étranglement et renforcer leurs capacités pour les pratiques de bonne gouvernance, des expériences et des connaissances. De nombreux défis restent encore à relever ».  La DG de la DGPED a précisé que le thème de cette édition a été choisi au regard des difficultés rencontrées lors des rencontres périodiques. Il est attendu que les responsables des entreprises soient mieux éclairés et outillés sur le contrôle interne pour une amélioration continue dans la gouvernance des entreprises publiques », a-t-elle conclu.

Pour la Directrice Adjointe du cabinet du MEF, Madame, HASSAN ZANNOUVI, au nom du MEF a fait savoir que le renforcement du système de surveillance financière des entreprises publiques a permis de voir les avancées et d’accroître les appuis budgétaires. Elle a remercié tous les partenaires qui accompagnent le MEF dans cette initiative pour l’amélioration du système de gouvernance des entreprises publiques. LA DAC a insisté sur la réédition des comptes notamment la production des informations financières. Elle a rappelé à la responsabilité des conseils d’administration pour plus de professionnalisme et d’efficacité dans leur mission.

La gouvernance des entreprises publiques en 2022

Au cours de cette revue annuelle de 2022, une communication inaugurale a été présentée aux participants par Horace Afadjinou. Dans sa présentation sur l’état de la gouvernance des entreprises publiques en 2022, il a fait savoir d’abord que c’est la loi N°2020 du 02 septembre 2020 qui définit les Sociétés publiques. Ensuite il a fait savoir que l’année 2O22 a été marquée par l’assainissement du portefeuille des entreprises publiques. Dans le fonctionnement des Conseils d’administration, il a été noté un retard de la tenue des sessions. Les Conseils d’administration doivent arrêter les comptes au 30 avril et l’adoption du budget mais c’est un retard au niveau des conseils d’administration. Pour ce qui concerne la réédition des comptes, elle est méconnue. En 2022, la situation n’est pas reluisante en matière de réédition des comptes. A peine 10% des entreprises ont respecté cette disposition.  L’évolution des chiffres d’affaires de 2018 à 2022, a été exposée. Les taxes et impôts payés par les entreprises publiques sont estimés à 9,1 milliards de FCFA en 2022. Il y a eu des performances dans la gouvernance mais quelques défis restent à relever.

Après la communication inaugurale, trois autres communications ont été présentées aux participants. La première a pour thème : objectifs et enjeux du contrôle interne. La deuxième porte sur la mise en place et le fonctionnement du contrôle interne dans les entreprises publiques. La troisième et dernière communication a pour thème : Partie prenante et responsabilité du contrôle interne. Un débat général a été organisé au terme des communications pour prendre les questions, suggestions et recommandations des participants pour une meilleure gouvernance des entreprises publiques.

Abdul Wahab ADO

Leave A Reply

Your email address will not be published.