4ème session ordinaire du CPM de la BCEAO : Le Gouverneur Jean-Claude Kassi BROU présente la santé économique des Etats

0 35

 

Les membres du Comité de Politique Monétaire (CPM) de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ont tenu leur quatrième session ordinaire au titre de l’année 2022. C’était ce vendredi 09 décembre 2022. A cette occasion, le Président du CPM, Jean-Claude Kassi BROU et gouverneur de la BCEAO a fait un discours sur le point de la situation économique que traverse les économies de l’Uemoa, de l’Afrique et du monde. Voici l’intégralité du discours.

 

 

 

Allocution d’ouverture du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO du 9 décembre 2022, prononcée par son Président Monsieur Jean-Claude Kassi BROU

Messieurs les membres du Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest,

Je souhaite à chacun de vous la bienvenue à cette quatrième session ordinaire de notre Comité au titre de l’année 2022. Notre session de ce jour revêt un caractère assez particulier, en ce sens qu’elle se tient juste quelques semaines après la célébration du 60e anniversaire de la Banque Centrale et de l’UMOA au cours de laquelle nous avons eu des échanges intenses et riches lors d’un symposium sur le thème “la politique monétaire et la gestion des chocs”. Cette rencontre qui a enregistré notamment la participation de Gouverneurs et Vice-Gouverneurs de Banques Centrales et permis d’échanger sur les thématiques ci-après :

Politique monétaire et gestion des chocs ;

– Stabilité financière, vulnérabilités et risques émergents ;

– Digitalisation et inclusion financière : Quels leviers pour une utilisation accrue des services financiers ? 

Permettez-moi, de vous renouveler mes remerciements pour avoir rehaussé de votre présence, la cérémonie marquant cet anniversaire qui a mis en exergue le rôle clé joué par la Banque Centrale dans les évolutions fondamentales qu’a connues notre Union dans sa marche vers une intégration de plus en plus poussée de ses économies.  

Notre rencontre de ce jour est également la dernière session ordinaire du Comité de Politique monétaire de la BCEAO au titre de l’année 2022

L’année 2022 se termine dans un contexte marqué par une inflation toujours élevée et un accroissement des incertitudes au niveau mondial. En réaction à cette persistance de l’inflation, plusieurs banques centrales, aussi bien dans les pays avancés que dans les pays émergents et en développement, ont entamé le resserrement de leur politique monétaire. Dans ce contexte, l’activité économique mondiale a poursuivi son ralentissement.

La dynamique haussière de l’inflation s’est également poursuivie dans l’Union au cours du troisième trimestre 2022, portant le taux d’inflation à son niveau le plus élevé depuis 2008, avec des disparités d’un pays à l’autre. 

L’évolution des comptes extérieurs s’est également dégradée liée en partie à une faible mobilisation des ressources extérieures par les Etats. 

Messieurs les membres du Comité de Politique Monétaire,

Au cours de la présente session, nous aurons à examiner, comme point en décision, le Rapport sur la politique monétaire dans l’UMOA. Ce Rapport élaboré par les Services de la BCEAO donne la synthèse de l’évolution récente de l’environnement international et interne ainsi que les perspectives. Il met un accent particulier sur les risques qui entourent les perspectives et formule des propositions de mesures de politique monétaire. Ce rapport et la note de cadrage macroéconomique pour les années 2022-2027 seront présentés conjointement.

D’autres points sont inscrits en information qui pourrait en fonction des questions qu’ils suscitent faire l’objet de présentation.

Messieurs les membres du Comité de Politique Monétaire,

Sur la base du point qui m’a été fait, deux membres se sont excusés et ne sont pas présents à cette session. Néanmoins, le quorum est atteint et nous pouvons valablement délibérer.

C’est sur ces quelques mots que je souhaite ouvrir notre session.

Je souhaite plein succès à nos travaux et vous remercie de votre attention.

Leave A Reply

Your email address will not be published.