Activités économiques : La croissance du PIB du Bénin s’établit à 6,3% au 2è trimestre de 2022

0 62

Au deuxième trimestre de 2022, l’économie béninoise a connu une hausse de 6,3% de son Produit Intérieur Brut (PIB), après 6,1% un trimestre plus tôt. Les secteurs tertiaire et primaire y ont principalement contribué avec respectivement +2,6 points de croissance et +1,5 points. C’est ce que renseigne le rapport de l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (Instad) portant sur les comptes nationaux trimestriels, août 2022.

L’économie béninoise est résiliente face aux impacts de la crise sanitaire de la COVID-19 et de la guerre russo-ukrainienne. Selon les comptes nationaux trimestriels, août 2022 de l’Institut National de la Statistique et de la Démographie (Instad), au plan national, la dynamique de croissance des activités économiques se poursuit. Au deuxième trimestre de 2022, l’économie béninoise a connu une hausse de 6,3% de son Produit Intérieur Brut (PIB), après 6,1% un trimestre plus tôt. Les secteurs tertiaire et primaire ont principalement contribué avec respectivement +2,6 points de croissance et +1,5 points à cette performance. Dans cette dynamique, la part de chaque secteur dans le PIB au deuxième trimestre 2022 indique que : le secteur tertiaire a le plus grand poids avec 47,9% du PIB ; le secteur primaire représente 24,2% du PIB et le secteur secondaire occupe 17,7% du PIB. Il faut noter qu’après avoir enregistré, en glissement annuel, une croissance de 5,9% au premier trimestre de 2022, la valeur ajoutée du secteur primaire continue de s’apprécier. Elle a connu, au deuxième trimestre de 2022, une hausse de 6,1% par rapport au même trimestre en 2021. De même, la part du secteur primaire dans le PIB trimestriel a augmenté : au deuxième trimestre de 2022, près du quart (24,2%) du PIB provient du secteur primaire, contre 18,8% un trimestre plus tôt. Sa contribution à la croissance économique s’élève à +1,5 point de pourcentage au cours de la période, contre 1,1 point au 1er trimestre de 2022. Le secteur primaire est dominé par la branche Agriculture.  Au second trimestre de 2022, cette branche a pesé pour 75% de la valeur ajoutée du secteur primaire, contre 66% au 1er trimestre de 2022. Elle a contribué à + 1,1 point à la croissance du PIB, contre +0,7 point au 1er trimestre de 2022, et a enregistré une croissance de 6,2% de sa valeur ajoutée au 2ème trimestre de 2022, après 6% au 1er trimestre de la même année. Concernant les autres branches du secteur primaire, au 2ème trimestre de 2022, la branche « Elevage et Chasse » a connu une croissance de 7,3%, après 7,0% au 1er trimestre et a contribué à +0,3 point à la croissance du PIB. Les valeurs ajoutées des branches « Sylviculture et exploitation forestière » et « Pêche, aquaculture, pisciculture » ont respectivement augmenté de 3,3% et 3,7% sur la même période. Par ailleurs, la croissance économique mondiale devrait s’établir à 3,2% et se situerait à 3,8% en Afrique subsaharienne en 2022.

La croissance économique est l’augmentation soutenue, sur une longue période, de la production de biens et services dans un pays. On mesure la croissance économique par le taux de croissance d’un agrégat qui est depuis quelques décennies le produit intérieur brut (PIB).

Abdul Wahab ADO

Leave A Reply

Your email address will not be published.