Commission de l’UEMOA : Formation des journalistes sur le Cadre d’actions prioritaires 2025

0 50

Près de quarante journalistes-reporters des organes de la presse écrite et en ligne, télévision et radio des Etats membres participent depuis ce lundi 14 novembre 2022, a un atelier de formation sur Cadre d’actions prioritaires 2025 au Burkina Faso.

L’objectif de cette formation de la Commission de l’UEMOA à l’endroit des professionnels des médias de l’Union est de les informer et sensibiliser sur les chantiers de l’UEMOA pour une plus grande visibilité auprès des populations. Lors du lancement des travaux, la Directrice de la Communication, Aminata MBODJ a remercié les journalistes pour avoir laissé leurs rédactions respectives pour répondre à l’invitation de la Commission de l’UEMOA qui leur permet aux journalistes des huit Etats membres de mieux cerner la feuille de route de la Commission de l’UEMOA dénommée « CAP 2025 (Cadre d’actions prioritaires 2021-2025) ». En procédant à l’ouverture, Augustin Ahio NIANGO, Secrétaire Général de la Présidence de la Commission de l’UEMOA, a fait savoir que qu’il s’agit surtout d’échanger avec les professionnels des médias sur les récentes réalisations de l’Union qui depuis sa création (1994) « œuvre à faire de l’intégration régionale une réalité au quotidien vécue par les populations ». « Notre souhait est que par votre plume, votre voix et vos images, les populations soient davantage sensibilisées sur les questions portées par l’Union à l’horizon 2025 », a-t-il ajouté.

Léonard Dossou, Coordonnateur de la Plateforme Médias UEMOA a remercié la Commission de l’UEMOA et la direction de communication de l’organisation ouest-africaine pour la tenue de cet atelier d’information et de sensibilisation sur le CAP 2025.

Il faut préciser qu’au cours de cet atelier, des communications sur des thématiques telles que  la Paix et la Sécurité, le Système d’Information Agricole, les Statistiques régionales, le Genre, le Partenariat Public-Privé, l’Energie, l’économie numérique, la formation professionnelle, le droit de la concurrence ainsi que d’autres domaines en lien avec la mise en œuvre des chantiers de l’intégration seront présentés aux journalistes par des cadres de la Commission. Par ailleurs, les participants sont venus des huit pays de l’UEMOA que sont  le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Les travaux  prennent fin ce vendredi 18 novembre 2022 à Ouagadougou. Les  travaux prennent fin le vendredi 18 novembre 2022.

Adaman AGOSSOU

Leave A Reply

Your email address will not be published.