Climat des affaires en octobre 2022 : Le commerce en progression de 14,3% dans l’Uemoa

0 59

Au cours du mois d’octobre 2022, l’indicateur du climat des affaires s’est maintenu au-dessus de sa tendance de longue période, s’établissant à 101,6 en léger repli par rapport à son niveau du mois précédent. C’est ce que renseigne le Bulletin Mensuel des Statistiques d’octobre 2022 de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Le mois d’octobre 2022 a été marqué par une décélération des principaux indicateurs d’activités. Ainsi, comparé au même mois de l’année précédente, l’indice du chiffre d’affaires dans le commerce a progressé de 14,3% en octobre 2022, après 17,1% le mois précédent. Selon le Bulletin Mensuel des Statistiques d’octobre 2022 il est noté une décélération de la production industrielle, qui s’est accrue en rythme annuel de 1,3% en octobre 2022, après une progression de 2,6% un mois plus tôt. Les activités dans le secteur des services marchands se sont inscrites en hausse de 6,8% au cours du mois d’octobre 2022, après un accroissement de 7,8% le mois précédent. Selon les statistiques, le taux d’inflation, en glissement annuel, dans l’UEMOA est ressorti à 8,4% en octobre 2022, contre 8,3% en septembre 2022. Le taux d’inflation sous-jacente, calculé en excluant les prix des produits  frais et de l’énergie, est resté stable à 5,4% en octobre 2022. Pour rappel, le Comité de Politique Monétaire (CPM) de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a décidé pour la troisième fois, d’une nouvelle hausse de ses taux. Ainsi, depuis le 16 décembre 2022, le principal taux directeur auquel la Banque Centrale prête des ressources aux banques passe de 2,50% à 2,75%, et le taux de guichet de prêt marginal passe de 4,50% à 4,75%.  Selon la BCEAO, cette décision, qui fait suite à la première hausse des taux intervenue en juin 2022, contribuera à ramener progressivement le taux d’inflation dans l’intervalle cible de la Banque Centrale sur le moyen terme (entre 1% et 3%). Il faut dire qu’à terme, cette mesure aura des impacts positifs sur le commerce dans l’Union.

Par Abdul Wahab ADO

Leave A Reply

Your email address will not be published.