4ème édition des « Jeudis de l’investisseur » : L’APIEX renforce l’attractivité du Bénin en investissement

0 82

L’Agence de promotion des investissements et des exportations (APIEx) a organisé ce jeudi 17 novembre 2022 sa quatrième édition des « Jeudis de l’investisseur » à Novotel Cotonou. C’était en présence du directeur des grands travaux du Port autonome de Cotonou, Bart VAN EENOO et du directeur général de l’Agence béninoise pour l’environnement, Corneille KINDOWIDE.

La quatrième édition des « Jeudis de l’investisseur » a réuni plusieurs personnalités du monde des affaires surtout privé autour de deux thèmes majeurs. Il s’agit de « Stratégie de développement du port autonome de Cotonou : perspectives pour une meilleure compétitivité » et « Les nouvelles procédures d’évaluation environnementale en République du Bénin ».  Née des innovations  structurelles du gouvernement, les « Jeudis de l’investisseur  » est une initiative portée et concrétisée par l’Agence de promotion des investissements et des exportations (APIEx) et a pour vision de renforcer l’attractivité du Bénin en matière d’investissement. A travers ces rencontres périodiques, l’APIEx entend créer une véritable plateforme d’échanges et de dialogue entre les acteurs du secteur public et ceux du privé. Tout en informant le secteur privé sur les actualités économiques, les évolutions législatives et réglementaires, le climat des affaires, le rapprochement de l’administration du secteur privé, la prise en compte des doléances et difficultés rencontrées par les entreprises. L’initiative permet également  aux entreprises nouvellement installées de se mettre en relation entre elles afin de nouer des liens d’affaires ainsi que de  valoriser le réseautage entre les différentes entreprises et acteurs de l’écosystème des affaires.

Au cours de cette rencontre, le Directeur des grands travaux du Port Autonome de Cotonou, Bart VAN EENOO a présenté aux participants les réformes et perspectives  du port pouvant contribuer à sa compétitivité. A l’en croire, le Port de Cotonou aura des écosystèmes pour les investisseurs ainsi que des zones logistiques pour faciliter les échanges. Selon lui, le devoir de l’équipe dirigeante est de satisfaire aux normes internationales. « C’est à nous de rassurer de l’existence du port autonome de Cotonou et de sa compétitivité », a-t- il mentionné. Faire connaître le Port autonome de Cotonou constitue un défi majeur pour l’équipe dirigeante. Pour le Directeur général de l’APIEx, Laurent Gangbès, le Bénin ambitionne grand et se donne les moyens nécessaires pour y arriver. Ce qui lui a permis de se hisser au rang des grands pays réformateurs avec sa vision. « Il y a une vraie vision au niveau du développement du pays. Cette vision se traduit par les ambitions fortes au niveau du développement du Port autonome de Cotonou. Le gouvernement tient à ce que le développement soit vrai et  respecte l’environnement », a  rappelé le directeur général de l’APIEx. Au cours des échanges, le directeur général de l’Agence béninoise pour l’environnement, Corneille KINDOWIDE  a présenté les décrets qui régissent la protection de l’environnement au Bénin. Il est largement revenu sur le décret 390 qui prend en compte un certain nombre de difficultés que rencontrent les investisseurs au Bénin. « Le décret 390 est un décret suffisamment complet qui élève le Bénin à un niveau supérieur. Il contient tout ce que les partenaires aux développement réclament », a-t-il précisé. Tout au long de l’année, plusieurs autres « Jeudis de l’investisseur » auront lieu avec pour objectifs de développer les échanges entre l’État, les administrations et le secteur privé. Les sujets à traiter lors de ces rencontres seront retenus en fonction de l’actualité et des préoccupations du moment exprimées par le secteur privé.

Par Julien AGBEZOUNHLON

Leave A Reply

Your email address will not be published.